logo-ccclb

> Contacts
> Horaires
> Espace Presse
> Partenaires
Newsletter >
Michel Le Gentil
version française english

MICHEL LE GENTIL

"Resist much, obey little" s'inscrit dans la suite du travail réalisé lors de l'exposition "Michel Butor et les artistes" pour le Musée des Beaux-Arts de Brest en collaboration avec le peintre Nicolas Fédorenko sur le poème "Fragilité" que Butor (faisant allusion à la fragilité des tablettes d'argile) avait écrit pour l'occasion.

Ce thème est repris ici mais évoqué à travers les images du bison (miraculeusement sauvé), ou des chaussures jonchant tous les lieux de désastre (Mossoul, Fukushima...) ou encore la figure du fils portant le père sur ses épaules (comme Enée portait Anchise) - à quoi renvoient mes têtes superposées.

Si modeler revient à mettre une idée en forme, le travail ne tient que si la forme efface l'idée ou tout au moins la contrarie. En celà l'expérience du grand feu m' est nécessaire comme le sont les mélanges d'argiles avec de la paille, de la cendre d'os, du maerl etc.

Il ne sert à rien de faire croire qu'il y a des secrets. Le seul que je reconnaisse, je le tiens de René Ben Lisa disant : "Il faut être libre". Walt Witmann ne pensait pas autrement lorsqu'il disait : "Resist much, obey little".

Exposition du 7 février au 10 mars 2015
Vernissage le samedi 7 février de 18h30 à 21h.

Vernissage précedé d'une rencontre avec Michel Le Gentil le samedi 7 février à 17h.

Ouverture tous les jours de 14h à 18h.

Texte de Bernard David à l'occasion du vernissage de l'exposition.

 


Mentions légales -
© Centre céramique contemporaine La Borne