logo-ccclb

> Contacts
> Horaires
> Espace Presse
> Partenaires
Newsletter >
Michel Gardelle
version française english

MICHEL GARDELLE

Rumeurs, ouï-dire, on-dit, échos, comme lumières, images, idées, affirmations ou couleurs, nomadisent et voyagent parmi les hommes et le monde comme silhouettes éthérées dans la brume d'automne des matins de campagne.

Les lumières murmurent, ainsi que les rumeurs, elles nous parlent quelquefois, forment comme des bourdonnements picturaux, tantôt harmonieux et suaves, tantôt assourdissants, cacophoniques. Les couleurs du sud ont besoin d'être fortes et violentes pour supporter l'intensité, l'ardent rayonnement blanchâtre et surchauffé du soleil, à l'encontre du nord, lui qui affiche, par nature, des nuances de colorations paisibles, douces et pastel.

Oui, la blancheur n'est pas forcément opalescence, ou lividité, le blanc ébloui mais il brûle aussi, et, au bout du tunnel est la luminescence de la carnation originelle. Blanc de paix et d'harmonie ou bien de néant, qu'il soit brûlant ou froid, éblouissant ou vaporeux.

Le rouge lui est sucré, fantaisiste, fantasque, mais il peut être torride.

Le bleu peut être froid, transparent et profond, le vert acide et frais, le jaune est onctueux, chaud, les bruns ocres, couleur d'arrière saison, sont calmes et chaleureux.

Ouïe, vision, odorat et goût sont des sens solidaires et, comme le toucher, essentiels à la vie comme l'amour, le coeur et l'amitié. Certes, sans l'ouïe, il n'est que dialogues de sourds...

Mais ne sont-ils pas aussi riches et féconds ?

Michel Gardelle

 

L'EXPOSITION EN IMAGE

 

Exposition du 14 mars au 28 avril 2015
Vernissage le samedi 14 mars de 18h30 à 21h.

Vernissage précédé d'une rencontre avec Michel Gardelle à 17h.

Ouverture tous les jours de 11h à 18h.

 


Mentions légales -
© Centre céramique contemporaine La Borne