logo-ccclb

> Contacts
> Horaires
> Espace Presse
> Partenaires
Newsletter >
Four communal La Borne
version française english

Historique

Les origines de la poterie bornoise

La Borne est un hameau implanté sur les communes d’Henrichemont et Morogues dans le département du Cher. Une activité potière est attestée sur ce territoire depuis le 13e siècle.
Cependant, il faut attendre le 15e siècle pour que les potiers maîtrisent les techniques de cuisson permettant de cuire l’argile locale, une terre à grès, à 1280°C. A cette température, la terre devient étanche.
La Borne a connu son âge d’or au 19e siècle. 21 ateliers constitués du maître potier, de tourneurs et de manœuvres font tourner les « boutiques » (terme désignant l’atelier du potier). Les grands fours couchés sont exploités en commun. Les saloirs, terrines, pots à lait, mitres de cheminée, etc. sont commercialisés dans le grand centre –ouest de la France.

Au milieu du 20e siècle, cette poterie traditionnelle connaît le déclin, concurrencée par d’autres matériaux ou ne correspondant plus aux goûts de la population.

Mais à cette période, alors que les autres villages potiers en France disparaissent, La Borne connaît un renouveau. Des artistes céramistes viennent apprendre les secrets de la terre auprès des anciens potiers. Parmi eux : Jean et Jacqueline Lerat, André Rozay, Vassil Ivanoff.

Chez les filles aux environs de 1965
Pierre Digan et Pénélope, Jean Linard et Christophe, Anne Kjaersgaard, Jean-Pierre Turpin, Barbara Delfosse. La Borne vers 1965 (paru dans le Magazine Elle).

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Grâce à la poterie traditionnelle et aux générations qui se sont succédé de 1941  à nos jours, la création céramique à La Borne tient une place importante dans le paysage contemporain de la céramique nationale et internationale.
On dénombre une centaine de céramistes à La Borne et aux environs, ils représentent douze nationalités différentes et leurs ateliers se répartissent sur quinze communes des alentours.
La dimension internationale est une des caractéristiques du site depuis plus de 50 ans. L’association Céramique La Borne regroupe à ce jour  62 membres céramistes et sculpteurs.


La création du Centre céramique contemporaine La Borne

pose première pierre 4 mai 2009
Pose de la première brique le 4 mai 2009 en présence des élus.

En 1971, l’Association des potiers de La Borne investit l’ancienne école de filles du village pour y présenter leurs créations et celles d’artistes invités.

A partir de 1992, les céramistes et les élus souhaitent donner plus d’ampleur à cet établissement. Après une longue maturation, un nouvel espace a ouvert au public le 10 avril 2010. La Communauté de communes des Hautes Terres en Haut Berry a été maître d’ouvrage de cet investissement. Ce projet a été soutenu financièrement par l’Etat, le Conseil Régional du Centre et le Conseil général du Cher.

 Le Centre céramique contemporaine La Borne accueille désormais les visiteurs dans l’ancienne école de filles et une longue galerie de verre (665 m2), conçue par l’architecte Achim Von Meier, de l’Agence Die Werft.


Mentions légales -
© Centre céramique contemporaine La Borne